Trois questions à… Nicolas Pouteau et Mihaela Seusan

Article paru dans le journal L’UNION, le 16 décembre 2008

Roumanie – Château : ça marche !

Le jumelage Château-Thierry/Cisnadié fêtera ses 20 ans en décembre 2009.

Une délégation roumaine est présente à Château-Thierry jusqu’à demain. L’occasion de faire un point sur les échanges entre nos deux villes avec Nicolas Pouteau et Mihaela Seusan, pour les associations française et roumaine.

L’union : Où en est l’implantation des jumelages ?
N.P et M. S : De vrais liens d’amitié sont tissés. Chacune des villes a une rue au nom de sa « jumelle » et les échanges touchent un public toujours élargi. Ici, les collégiens et lycéens rencontrent nos partenaires roumains. Nous voulons mettre en place des stages professionnels à Cisnadié pour les élèves de Jules Verne. Lacoste ou Vuitton sont présents dans cette ville, il est intéressant que ces entreprises puissent accueillir des jeunes d’ici.

L’u : Quid des projets de coopération décentralisée ?
N.P et M.S : Pour que les projets aient un sens, ils doivent répondre à une demande roumaine. Ils nécessitent du temps pour se mettre en place mais c’est une démarche essentielle. Ainsi, des pompiers vont se rendre à Cisnadié pour un échange de méthodologie, de conseils. Un nouveau Centre de Documentation et d’Information doit ouvrir en 2009. Les échanges se font au niveau humain, plus seulement matériel.

L’u : Quelle est l’implication des jeunes ?
N.P et M. S : Après le chantier jeunes de 2008, les Français ont exprimé la vive volonté de participer à un nouvel échange à Cisnadié, tout est à définir à ce niveau.